EMC²

Ecole Maître Crêpier, Pizzaïolo et Cuisinier

30 ans grâce à vous !

L’Ecole Maitre Crepier & Cuisinier a fêté ses 30 ans, en septembre dernier.
L’occasion de mettre à l’honneur ses stagiaires dans un challenge !

L’EMC² profite de son anniversaire pour faire un bilan des projets de ses stagiaires. Une rétrospective qui prend la forme du challenge « 30 ans grâce à vous ! » . Il se divise en 3 thèmes : Concept, Produit et Reconversion. Lors d’une première phase de sélection, 30 projets ont été retenus. Et durant la soirée anniversaire de l'Ecole Maître Crêpier et Cuisinier, les gagnants de chaque catégorie ont été dévoilé ! On vous présente tous les participants ici

 

Concept

Les candidats devaient proposer un projet, une structure ou un restaurant avec un concept original.

 

 🏆 LE GAGNANT 🏆

 Gil DE BIZEMONT,
Bilig Mobile

 

 🏅 LES AUTRES PARTICIPANTS 🏅

 Hubert NIVELEAU, Sarra Paris

 

 Cindy ABICHOU,
Coeur de Crêpes

Produit

Les candidats devaient proposer une approche et/ou une transformation de leurs produits orginale.

 

 🏆 LE GAGNANT 🏆

 Davide SOMMELLA,
Maison Bretonne

 

 🏅 LES AUTRES PARTICIPANTS 🏅

 Jean-François GAD

 

 

30ANS LOGO PNG

Reconversion

Les candidats devaient montrer un changement à "360°" de leur carrière professionnelle.

 

 🏆 LE GAGNANT 🏆

 Yannick LE CORVEC,
Crêperie Contemporaine 142

 

 🏅 LES AUTRES PARTICIPANTS 🏅

 Léon-Serge CHICHEPORTICHE

 

 Stephen DUMONT,
Crêperie Côté Mer

 

PRIX SPECIAL


 Marie-Hélène DOUGNAC

Le jury du Challenge « 30 ans grâce à vous ! » a souhaité mettre en lumière le parcours d'une ancienne stagiaire très particulière : Marie-Hélène DOUGNAC.

Fin 2016 elle contacte "un peu par hasard" l'EMC² à Rennes. Notre ancien formateur et co-fondateur de l'école, Denis Bertrand la rencontre pour déterminer ses besoins et sa motivation. Il se laisse convaincre et accepte d'accompagner Marie-Hélène dans son projet.

Aveugle depuis vingt ans, Marie-Hélène voulait apprendre à faire des crêpes et des galettes comme une pro, pour ses quatre enfants qu’elle élève seule sur l’île de Noirmoutier. Durant le stage, elle a prouvé que le handicap n’était pas un frein.