EMC²

Ecole Maître Crêpier, Pizzaïolo et Cuisinier

Du courage ou de la folie ? Laurence, ancienne stagiaire de l’EMC², hésite quant à savoir ce qui l’a poussé à tenter l’aventure « Food truck ».

Etrangère au milieu de la restauration et de l’entreprenariat, Laurence travaillait avant cela en tant que secrétaire. Désirant s’éloigner d’un quotidien devenu monotone, l’idée de se lancer dans la création d’un Food truck lui vient lors d’une visite chez son fils en Bretagne, alors que celui-ci fait appel aux services d’un Food truck à son domicile. Elle se rapproche ensuite d’un organisme d’aide à la formation qui lui permet de rejoindre l’EMC² pour une formation « Crêpier ».

crpes mamilo

Aujourd’hui, Laurence est claire : une fois le projet monté, la réussite passe par l’obtention d’emplacements fixes. C’est en effet la principale difficulté pour les Food trucks, passé l’apprentissage des fameuses techniques de tournage de galettes, bien sûr. Il faut pour cela contacter les différentes mairies et s’armer de patience et de courage, car les délais de réponse peuvent être longs et la concurrence nombreuse. En ce sens le fait de rejoindre un groupement de Food trucks déjà existant peut être une voie d’accès accélérée à des zones géographiques pourtant très concurrentielles, comme Lyon.

Mais ne vous y méprenez pas, les potentiels amateurs de galettes bretonnes sont partout. Ce plat typique, sans cesse revisité et indémodable, s’accommode parfaitement du format de vente très flexible qu’offre le Food truck : rapides à confectionner, personnalisables à souhait et riches en apports nutritifs, vous pourrez tourner vos galettes à la sauce qu’il vous plait. A Lyon, les « Crêpes de Mamilo » ont désormais bien trouvé leur place.

Lien vers Page Facebook des "Crêpes de Mamilo" : https://www.facebook.com/755179907920785/photos/a.755184281253681.1073741827.755179907920785/896587533780021/?type=1&theater